Colloque sur les résistance des femmes autochtones dans les Amériques

Du 4 au 6 septembre 2019 à Montréal, un colloque international se tiendra à l’UQAM (Université Québec A Montréal),  dont l’objectif est de “réussir à établir des dialogues renouvelant les manières d’appréhender les luttes des femmes autochtones dans les Amériques”. Cet évènement, qui s’inscrit dans un courant féministe décolonial, accueillera des intervenantes du Québec, du Pérou, du Guatemala… mais également de la Guyane. Co-organisées par deux universitaires autochtones et une auteure militante également autochtone, plusieurs thèmes relatifs aux problématiques rencontrées par les femmes autochtones, seront traités lors de ces rencontres.

FB_IMG_1567532341943

À l’occasion de la deuxième édition de ce colloque international, les deux représentantes de la Guyane sont Cécile Kouyouri, cheffe coutumier du village Bellevue-Yanou, près d’Iracoubo, et Amandine Mawalum Galima d’Awala-Yalimapo, porte parole de la Jeunesse Autochtone de Guyane.
Elles interviendront dans la matinée du vendredi 6 septembre 2019, sur le “ Leadership des femmes dans les luttes autochtones du Nord au Sud.”
En effet, Cécile Kouyouri, première femme à être investie cheffe coutumier Kali’na, reviendra sur son expérience de garante des cultures et des coutumes de sa nation au sein de son village.

 

Yopoto (Cheffe) Cécile Kouyouri

Amandine Mawalum Galima interviendra, quant à elle, sur son engagement militant avec la Jeunesse Autochtone de Guyane, notamment lors du combat mené contre le projet de méga-mine industrielle Montagne d’Or.

Amandine Mawalum Galima

Durant cette semaine, les travaux universitaires menés conjointement par les Autochtones et les milieux académiques, seront également analysés. Par ailleurs, la violence systémique envers les femmes autochtones et la mise en place de process pour une décolonisation pratique au quotidien,  figureront au programme. La programmation complète est disponible ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *