Depuis plusieurs semaines, tous les mercredis et samedis se tient à Manepɨlɨ (le village Pierre situé vers Kamalakui-Saint-Laurent du Maroni) le marché du village.

Crédit : Christophe Yanuwana Pierre

Face aux difficultés de la municipalité de Kamalakuli (Saint-Laurent du Maroni) à assurer la tenue du marché en centre-ville, plusieurs villageois de Manepɨlɨ en concertation avec le Chef Coutumier Julien Pierre, ont décidé d’organiser un marché au village pour répondre à la demande de la population.

Cette initiative a été saluée par l’ensemble de la population qui a pu se réapprovisionner . Les agriculteurs et marchands ont pu reprendre leur activités économiques de manière plus sereine et encadrée les autorités coutumières concernées.

Cette initiative, c’est l’occasion également de proposer et de mettre en valeur les produits traditionnels autochtones, de l’artisanat à l’alimentaire.

Le « Kasili », par exemple, cette boisson traditionnelle autochtone est bien représentée, dans plusieurs des ses variantes. En effet, il existe plusieurs façons de le préparer en fonction des ingrédients utilisés.

C’est ce qu’explique Christine, qui tient un stand au marché. Elle est au micro de Franck Appolinaire, animateur radio pour Otawano, l’émission kali’na qui traite de l’actualité en valorisant la langue kali’na.

Le marché a connu un succès dès sa première édition le 1er mai dernier, tant au niveau des clients que des exposants, qui viennent du village mais également d’autres villages voisins et même de plus loin comme des exposants qui font le déplacement depuis le village Bellevue-Yanou ou depuis le village Galibi.

Ce samedi, des exposantes wayanas et parikweneh ont fait le déplacement. Parmi elles, Marina Alves, présidente de la toute nouvelle Alliance des Femmes Autochtones.

Un succès et une nécessité qui présage sans doute un maintien du marché sur le long terme.

En effet, au-delà de la situation sanitaire actuelle, le contexte d’urbanisation rapide que connaît Saint-Laurent du Maroni exige une redéfinition du schéma d’urbanisme.

Les villages qui auparavant étaient plus éloignés du centre urbain côtoient désormais les différents quartiers construits récemment et d’autres qui sont encore en cours de construction.

Une réorganisation de l’espace et un défi que certains villages autochtones relèvent, comme ici à Manepɨlɨ où le marché kali’na permet de dynamiser économiquement le village.

On voit ainsi l’émergence de plusieurs initiatives depuis quelques temps déjà, comme le projet d’autonomisation de Atopo Wipi (Village Prospérité) qui se situe également vers Kamalakuli.

Crédit : Bernard Kayamare

Le marché du village Manepɨlɨ (village Pierre)

Les mercredis et samedis de 5H00 À 16H00

Village Pierre, Route de Saint-Jean
97320 Saint-Laurent du Maroni [KAMALAKULI]

CONTACT : 0694 03 64 60

Laisser un commentaire